retour au bercail
automates en action
Effets spéciaux
Dossiers
Blog des mécaniques
liens mecanique automate
Joindre Dominique corbin
Accueil automates Effets Spéciaux Dossiers Blog Liens et adresses Me joindre

 

 

Attention cette page est en cours de rédaction, mais si ça peut vous intéresser tant mieux!!

Comment fonctionne la machine a coudre: Tout savoir (ou presque! )

  1. fonctionnement de la machine a coudre
  2. histoire des machines a coudre
  3. Achat d' une machine a coudre d' occasion.
  4. dépannage des machines a coudre
  5. Liens

 

 

 

J' ai écrit cette page par ce que j' étais insatisfait des autres explications trouvées sur le web, qui a mon avis ne rendaient pas assez hommage à

L ' IDEE

 L' idée -plutôt qu' une invention - qui a rendu possible la construction de TOUTES les machines a coudre semble sortie de la " Rubrique-a-brac" de Gotlib: Faire migrer le trou de l' aiguille (le "chas") du talon vers la pointe:

 

 

invention de l'aiguille

 

Cette aiguille pourra être attachée à une machine qui la plantera dans le tissu par son talon (le bout opposé au chas) et permet la

FORMATION DE LA BOUCLETTE

Prenons une aiguille de machine à coudre et enfilons-y un bout de fil, puis plantons-la dans un bout de tissu le plus possible et reculons ensuite l' aiguille : on voit apparaître la bouclette:

 

Formation de la bouclette

 

 

En effet, le fil est coincé par le tissu et l' aiguille glisse sur lui en remontant.

(Si en remontant l' aiguille on tient le fil contre elle il n'apparait qu 'une bouclette et non pas deux comme ci dessus, c' est ce que font les machines)

 

 

Voila, la machine à coudre est inventée. Qu 'est ce qu' on en fait de cette bouclette?

 

 

Deux pistes:

A:

On la fait passer dans la bouclette du point précédent, c' est le point de chaînette sans doute utilisé sur les toutes premières machines, utilisé de nos jours dans des variantes améliorée sur des machines industrielles, surjeteuses , machines à fermer les sacs. C' était utilisé aussi dans les machines jouets. Le point de chaînette a l' avantage qu' il n' utilise qu' un seul fil et l' inconvénient qu' il se défait très facilement en tirant dessus!

B:

On se débrouille pour agrandir la bouclette et y faire passer une petite bobine de fil pour faire le point noué, qui se fait avec deux bobines , une normale au dessus du tissu et une petite (la canette) au dessous : on coud avec deux fils qui font une suite de nœuds dans l' épaisseur du tissu.

 

 

 

C' est la piste du point noué, B , qui est suivie par l' ensemble des machines à coudre "familiales".

Ça ressemblerait à ça si on pouvait voir dans l' épaisseur de deux tissus cousus:

 

Point noué

 

Une petite expérience permettra de comprendre comment ça marche.

 

Il vous faut:

une aiguille de machine a coudre

deux bobines de fil.

Un ou deux bouts de tissu.

Les machines a coudre font le point noué et pour cela utilisent deux bobines de fil.

Examinez l' aiguille de machine a coudre: non seulement elle a son trou au bout pointu mais elle a aussi une rainure d' un coté. Le fil doit venir de la bobine du coté de la rainure.

Aiguille et rainure

Il est important , on va voir pourquoi, que le fil coulisse bien dans cette rainure, il ne doit pas être trop gros et s' y coincer. En général on choisit l' aiguille de manière que le fil rentre tranquillement dans le trou sans trop flotter. Enfiler le fil dans le trou de l' aiguille par le coté de la rainure. Prenez un bout de tissu et pliez le en deux, nous allons faire la couture des 2 épaisseurs .Laissez dépasser un bon bout de fil de l' aiguille pour être tranquille et en la saisissant par le talon, rentrez la dans le tissu jusqu 'a la fin de la rainure. Puis reculez la de la moitié (sans toucher le fil) et regardez de l' autre coté du tissu: Il s' est formé une boucle d' un coté de l' aiguille! En effet le fil est coincé entre le cote lisse et glissant de l' aiguille et le tissu, lorsque l' aiguille recule retenu par le tissu il ne peut pas reculer alors que le fil de l' autre coté de l' aiguille bien a l' abri dans la gorge peut reculer. Cette gorge va nous permettre d' agrandir la boucle sans effort avec les doigts de manière a pouvoir passer la deuxième bobine dans la boucle. Puis en tenant les deux brins libres entre deux doigts, sortez l' aiguille puis tirez sur le fil de l' aiguille jusqu 'a former un nœud dans l' épaisseur des deux tissus. Vous venez de faire votre premier point noué. De la même façon faites en un deuxième, un troisième, toute une couture!

 

 

 

Voila! vous avez le principe!

 

 

 


A NOTER On peut encore se procurer, par exemple au BHV , un manche très pratique permettant d' utiliser une aiguille de machine a coudre, par exemple un gros modèle pour cuir, afin de faire des coutures point noué. Cet appareil est très pratique pour réparer des chaussures, on n' aurait pas la place a l' intérieur pour ressortir une aiguille ordinaire, et on ne verrait rien, et de plus le cuir se coud avec deux fils .Pour cet usage on se procure une bobine de fil a coudre le cuir, on fait passer le fil dans le trou du manche (c' est pratique pour serrer les points) et on fait passer par le trou de l' aiguille une longueur de fil plus que suffisante pour la longueur de la couture a faire,on ne coupe pas le fil de la bobine,on enfonce l' aiguille, on la ressort a moitié, et a tâtons (attention a ne pas se piquer)on attrape la bouclette (du bon coté de l' aiguille !!) et on tire le bout de fil en entier a l' intérieur de la chaussure. Ce bout de fil sert de deuxième fil a partir du point suivant, en le faisant passer a tâtons dans la boucle formée. Si Si ça marche! On peut aussi l' utiliser pour réparer de la sellerie ou bagagerie, c' est pratique de repasser dans les trous de l' ancienne couture. En serrant bien les points le résultat est excellent.

Outils de bourrellier

 

 

Comment la machine a coudre va-t-elle s'y prendre pour faire passer la petite bobine (la canette) dans la bouclette?

 

Pas encore complètement rédigé ni illustré

Dans le cas des premières machines à coudre efficaces, le fonctionnement est facile à comprendre. La petite bobine de fil inférieur, la canette, se place dans un petit bateau de métal qui a un bout pointu (la navette) directement inspirée des navettes de métier à tisser. Cette navette est prise entre deux doigts métalliques qui la poussent pointe en avant à traverser la bouclette, puis à reculer lorsque l' aiguille est remontée, formant le point.

 

Navette_droite

Navette droite et sa canette

 

Comme Monsieur Manufrance le dit dans le document ci après, ce système est assez bringuebalant. C' est difficile de guider la navette en ligne droite avec précision tout en laissant la place pour que le fil puisse en faire le tour, aussi ces machines ont une vitesse assez limitée.

De plus les mécaniciens en général détestent les mouvements alternatifs et aiment les mouvements rotatifs, aussi une première évolution a été de donner a la navette une forme arrondie pour pouvoir la guider selon une portion de cercle. Ainsi la navette est plaquée sur son guide par la force centrifuge et la machine peut atteindre une plus grande vitesse.Ce système est appelé "navette vibrante".

 

Je me suis permis de scanner sur un vieux catalogue Manufrance la description des 4 types de machines, de nos jours les navettes oscillantes et rotatives peuvent aussi tourner à plat:

 

 

types de machine

 

 

Évolution vers la navette oscillante et rotative: reste à écrire!

 

Une machine a coudre comporte plusieurs mécanismes qui font les actions que nous venons de faire manuellement. Un volant q' on peut actionner a la main et qui existe sur toutes les machines entraîne les différents mécanismes:

Un premier mécanisme fait rentrer et sortir l' aiguille du tissu

Un deuxième mécanisme "donne " du fil au moment ou la boucle doit s' agrandir, puis tend le fil pour former le point

Un mécanisme fait passer la bobine inférieure (la canette) a travers la boucle, en l' agrandissant

Un mécanisme presse le tissu contre le plateau de la machine pour que la boucle se forme, et aussi que le tissu soit entraîné par les griffes

Un mécanisme entraîne le tissu a l' aide de griffes d' un longueur de point lorsque le point précédent est formé. (et l' aiguille sortie). Il fait sortir des griffes au moment voulu.

Un dispositif permet de régler la tension du fil supérieur

Un mécanisme permet de relever le pied de biche et relâcher la tension du fil supérieur pour pouvoir sortir l' ouvrage sans casser l' aiguille

Accessoirement, un mécanisme permet a la machine de faire le point zigzag et d' autres plus compliqués

Plus accessoirement il agit sur le mécanisme des griffes pour faire des points "stretch"

Enfin un dernier mécanisme permet de bobiner des canettes.

 

 

L' histoire des machines a coudre:

Je ne pourrais pas mieux faire que ce site, celui d' un excellent fournisseur semble-t-il

De plus vous pourrez trouver sur ce site de nombreux manuels de machines récentes en téléchargement gratuit! Malheureusement le traducteur a craqué avant la fin de la page , la page entière avec les photos en place est dans la version néerlandaise du site! La version anglaise va un peu plus loin....

A savoir pour acheter une machine a coudre d' occasion :

 

La machine à coudre "familiale" était si bien conçue dès les premiers modèles que même les plus anciens peuvent encore rendre service. Cependant quelques perfectionnements sont bien utiles!

D' abord, la force motrice:

Les machines à coudre "à pédale" demandent un certain "coup de main - et de pied" pour être utilisées. Par contre le moteur ne risque pas de tomber en panne, a moins de crampe....La table ou le meuble peut être encombrants, mais souvent très beaux.....

Les machines à coudre actionnées par une manivelle sont bien pratiques quand on n' a pas l' électricité, mais on n' plus qu' une main pour guider le travail.

Les machines électriques sont quand même plus pratiques et rapides!

Apres les questions de génération:

Les machines noires toutes carrées avec des incrustations de nacre

:Ces vieilles machines "a navette" ne font que le point droit et n' ont pas de marche arrière, pour arrêter une couture il faut retourner le travail. Elles sont de plus relativement lentes.

Les machines noires "rondouillardes" à navette rotative:

A moins de récupération gratuite, laissez tomber les machines a navette rotative qui n' ont pas de marche arrière. Essayez de trouver une machine qui fonctionne avec des aiguilles "système 130/705" (les plus courantes) et des canettes "CB"de dimensions: 20,5 x 11,7 (les plus courantes, celles d' une grande partie des vieilles Singer, se trouvent dans le monde entier, la boite à canette a un ergot), ou Pfaff faciles a trouver!

Point droit ou zigzag:

Les machines a point droit font une plus jolie couture que les machines zigzag, surtout pour les tissus fins qui ont tendance à s' enfoncer dans la fente de la plaque d' aiguille. Sur une machine zigzag on peut y remédier en démontant la plaque d' aiguille zigzag à fente et en la remplaçant par une plaque a trou simple, encore faut il pouvoir la trouver!

Attention aux pièces en caoutchouc!

Surtout a partir de la génération des machines vertes, certaines contiennent des pièces très importantes en caoutchouc susceptibles de se dessécher , comme le galet d' entraînement des si jolies Elna, des courroies en tissu armé dans les "manufrance", des pièces en Bakélite qui vieillissent très mal...

Les plus vieilles machines (en général noires) ne contiennent que très rarement des pièces non métalliques et sont quasiment "increvables"!

 

En général pour acheter une machine il faut pouvoir l' essayer. Si elle fait une belle couture sur un tissu moyen, il est probable qu' elle continuera a le faire, convenablement graissée et nettoyée, encore longtemps! Mais moins la machine est vieille plus elle est fragile, paradoxalement! A partir des années 60 les fabricants ont commencé a progressivement baisser la qualité de fabrication tout en proposant de plus en plus de perfectionnements plus ou moins utiles. On est passé de bien d' équipement qui durait plusieurs générations a bien de consommation imposé par le marketing et pas trop durable pour être rapidement remplacé!

Le dépannage des machines a coudre:

Deux cas se présentent:

votre fidèle machine qui a toujours fonctionné refuse de coudre correctement

Une machine récupérée dans le grenier ou une brocante ne fonctionne pas.

Premier cas: votre fidèle machine qui a toujours fonctionné refuse de coudre correctement !

Si le moteur fonctionne,la machine tourne,l' aiguille pique:

Croyez-moi: neuf fois sur 10 la machine est simplement mal enfilée. Ouvrez le mode d' emploi si vous l' avez et vérifiez point par point le trajet du fil, et surtout l' enfilage de la boite a canette (il y a un sens à respecter).Voici un extrait d' une vieille notice Singer:

 

Enfilage boite a canette

 

Vérifiez aussi que les griffes sont bien sorties si il y a moyen de les rentrer.

Vérifiez si l' aiguille est bien montée, pas tordue, pointue, la rainure du bon coté, la longueur correcte.

Le diamètre du fil est-il en rapport avec l' aiguille (ni trop fin ni trop gros: il rentre facilement dans le trou)

Si le point se forme mais est irrégulier, ou que le fil casse: Vérifiez que le fil supérieur ne se coince pas, par exemple en s' enroulant sur la tige supportant la bobine. Vérifiez que le système de tension supérieure fonctionne (tension relâchée pied de biche levé et inversement) et qu' il n' est pas encrassé. Nettoyez tout en dessous de la plaque d' aiguille (doit se faire fréquemment -sur toutes les machines, anciennes ou modernes-surement expliqué dans le mode d' emploi).Tentez de régler la tension.

Si ça ne coud toujours pas, vos êtes dans le

Deuxième cas : machine totalement en panne.

Essayez de tourner le volant a la main;

Machine totalement bloquée ou tournant difficilement: Retirez le fil et la boite à canette. Il peut y avoir un nœud vicieux qui coince le mécanisme d' entraînement de la canette. Sinon il est possible que l' huile de mauvaise qualité ait séché et "gomme " les paliers: Dans ce cas, lubrifier avec un dégrippant ,(Transyl va bien -publicité gratuite), tourner a la main jusqu 'a ce que le mécanisme se libère, puis au moteur ou a la pédale, essuyer, huiler avec une huile correcte de machine a coudre.

Sur une machine maltraitée, il peut y avoir une cause mécanique. Je me souviens d' une machine qui tournait difficilement, j' ai mis longtemps a trouver que la tige support de bobine avait été enfoncée trop loin et freinait l' arbre d' entraînement supérieur! (vicieux).

La machine tourne normalement, vous pensez qu 'elle est bien enfilée, mais le point ne se forme pas. Faites tourner la machine enfilée avec un bout de tissu sous le pied de biche et vérifiez que la petite boucle se forme et que la pointe rentre dedans puis le fait passer autour de la canette. Si ce n' est pas le cas, une enquête policière devrait déterminer ce qui se passe: aiguille inadaptée, barre d' aiguille déréglée, synchronisation déréglée entre l' aiguille et la navette..

Si le point se forme mais que le fil casse ou au contraire ne se tend pas et forme rapidement un tortillon sous le tissu qui en général finit par coincer la machine vous êtes revenus au cas numéro 1!

Le point se forme mais le tissu fait du sur-place: vérifiez le système d' entraînement: les griffes rentrent et sortent, elles ne sont pas complètement encrassées, elles font un mouvement de va et vient, la pression du pied de biche est suffisante..

Le moteur tourne mais pas la machine: courroie détendue usée ou manquante, embrayage desserré (c' est la molette au milieu du volant de la machine qui existe sur pratiquement toutes les machines doit être serré dans le sens des aiguilles d' une montre)

 

Liens intéressants:

Les vidéos de Tim Hunkin sur "the secret life of the sewing machine" (en anglais mais vaut le détour!)

 

Retour au haut de la page       Retour a l' accueil