retour au bercail
automates en action
Effets spéciaux
Dossiers
Blog des mécaniques
liens mecanique automate
Joindre Dominique corbin
Accueil automates Effets Spéciaux Dossiers Blog Liens et adresses Me joindre

Comment j' ai construit certains de mes automates (5) ?


Malnou ventre à terre sur les routes de Dordogne! (Automate inspiré par un animal réel!)

(Arrivé à la moitié de la rédaction de cette page je me suis aperçu que j' avais cessé de faire des photos pendant la fabrication !)

 

pour les autres pages, voir l:

 

L'automate Malnou.e

image cliquable !

 

 

Je voulais fabriquer une machine pour évoquer un animal que j' ai bien connu, la chienne Malnou. Cette bête , entre autres qualités, était douée d' une énergie indomptable et pouvait suivre nos deux chevaux, certes poussives, pendant des dizaines de kilomètres. Bien sur elle se faisait distancer au bout d' un moment, mais elle continuait à l' odeur !

 

 

La chienne Malnou

Malnou en vraie!

 

 

J' ai donc tout d' abord pensé mettre la voiture et le chien de toute petite dimension sur un système quelconque qui évoque la route: un disque tournant, ou un tapis roulant. Mais alors le chien est vraiment tout petit, ou alors l' automate est très grand. Puis c' est un projet difficile pour un premier essai. Donc j' ai décidé de commencer par l' animal seul!J' ai réfléchi à un système pour évoquer le galop si particulier qu 'elle avait, et finalement je me suis inspiré du classique chien à traîner. J' ai fait très peu de dessins préliminaires.

 

Premier dessin pour l'automate

 

 

 

 

J' ai essayé si ça pouvait fonctionner en imprimant les éléments sur du bristol et en les articulant avec des punaises sur une planche:

 

 

Test du mécanisme

 

 

Une fois le fonctionnement assuré, j' imprime les éléments sur du papier ordinaire, je les colle sur le bois à la bombe de colle néoprène:

 

 

Etude dimensions automate

 

 

et il n' y a plus qu 'a les découper sur ma petite scie à ruban équipée d' une lame à chantourner::

 

 

element découpé

 

Après quoi je nettoie le bois sur une ponceuse à bande, et je ponce avec un lapidaire que j' ai bricolé avec un moteur électrique (très pratique, assez dangereux !). J' ai tourné un petit rondin de bois dur pour faire les roues .Les axes sont de simples clous. J' assemble pour un premier test. A ce stade je ne savais pas encore sur quoi j' allais faire courir le chien. Sur une surface plane il avait du mal à courir, mais j' ai essayé sur le mandrin de mon tour, ça me parait excellent:

 

 Donc je vais faire galoper l' animal sur un tambour.

Je n' ai pas pris de photos pendant la réalisation du mécanisme du tambour, j' ai fait ça à toute vitesse sans véritable plan, juste un gabarit pour découper les deux supports.

 

 

Dessin du bâti échelle 1 et gabarit pour la découpe des planches !

 

 

 

.J' ai tourné les deux barreaux qui les réunissent dans un bois exotique provenant d' une table trouvée dans la rue. La manivelle provient d' une drille d' origine chinoise de très mauvaise qualité, mais la poignée était vraiment jolie, je l' ai récupérée sans regret!

 

 

Malnou premier test

Premier test. Malnou n' a encore ni yeux ni oreilles ni queue.

 

 


Quelques photos des détails:

 

Vue de l'oreille

Détail de face. L' oreille est en cuir d' une vieille chaussure.Les yeux sont des coups de pointeau.


 

Vue de dos. On distingue l' attache du tambour.La queue est en bouts de ficelle.

 

 

Il y a un système de roue libre, pour éviter les accidents si on tournait la manivelle à l' envers. J' en ai parlé ici

et il y a une vidéo l

 

Plaques en faux email


Il reste les plaques, je voulais qu' elles évoquent les plaques en émail d' antan, mais je ne maîtrise pas du tout la technique, aussi elles sont simplement peintes à la laque! J' ai quand même légèrement bombé le support par martelage.


 

 

 

 

 

 

 

(pour les autres pages sur la construction des automates, voir ici)

 

Retour au haut de la page       Retour a l' accueil